Le chauffe-eau solaire, une bonne alternative à l’électricité

2

Quand il s’agit de se laver, la question de l’eau chaude peut vite devenir un problème. Le chauffe-eau solaire offre une réelle alternative en cas de coupure d’électricité.
Le chauffe-eau solaire, est le meilleur moyen de profiter d’un certain confort tout en préservant l’environnement. Il permet d’utiliser une ressource renouvelable et non-polluante.

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire est très important, il sera même primordial de bien le comprendre afin de savoir si son installation est réalisable dans votre habitation.

Vous aurez donc le choix entre les chauffe-eau à thermosiphon monobloc, à thermosiphon à éléments séparés et à éléments séparés en mode circulation forcée ou autovidangeable ou à circulation forcée.

Les différents type de chauffe-eau solaire :

Chauffe-eau solaire à thermosiphon monobloc, en règle générale le plus populaire. En effet, le chauffe-eau monobloc reste à ce jour le moins cher du marché. Facile à poser, il ne nécessite pas de gros frais d’installation, dans la plupart des cas, l’utilisateur le mettra en place lui-même. Il peut être posé soit au sol, ou sur le toit de la maison. Il est important de bien l’orienté pour profiter au maximum des rayons du soleil.

À thermosiphon à éléments séparés, il dispose de deux modules séparés : des capteurs où circulent l’eau froide, et un ballon pour recevoir l’eau chaude. Sur ce type d’installation, L’eau chaude monte mécaniquement dans le ballon grâce aux capteurs placés en dessous du niveau du ballon. C’est pour cette raison que des capteurs sont généralement placés au sol. Si les capteurs sont situés sur le toit, le réservoir doit généralement être installé dans les combles.
Il faudra donc que la structure permette son placement à une hauteur plus élevée que les capteurs, ce qui n’est pas toujours aisé.

À éléments séparés en mode circulation forcée, il est doté de capteurs séparés du réservoir contenant l’eau. Ainsi, ce n’est plus la gravité qui est utilisée pour élever la chaleur. Les capteurs solaires peuvent être montés sur le toit.

Le chauffe-eau solaire autovidangeable offre un système plus avancé qui permet de limiter l’entretient du système et de s’assurer que le gel ou la surchauffe ne dégrade votre installation de plomberie.
Bien que le prix soit plus élevé que les chauffe-eau monobloc, nous conseillons fortement de choisir ce type de chauffe-eau qui s’avère bien plus pratique et efficace à l’usage.

Quel son prix ?

Le prix d’un chauffe-eau solaire varie selon vos besoins et son mode de fonctionnement. Par exemple, un chauffe-eau solaire monobloc 60 Litres coûtera entre 500 et 1000 €. Cette installation sera idéale pour un couple sans enfant. 

Vous pouvez aussi opter pour un chauffe-eau solaire 200 L pour les familles avec 2 ou 3 enfants, à partir de 1500 €.

Si votre choix se porte plus vers un chauffe-eau haut de gamme, autovidangeable, il faudra investir entre 4000 et 6000 €.

Comment choisir un chauffe-eau solaire ?

Si vous envisagez d’installer un chauffe-eau solaire, il est important de bien considérer quel type d’installation, vous devez utiliser. Les propriétaires de maisons individuelles et les propriétaires d’appartements peuvent tirer profit de l’alternative de chauffe-eau à accumulation.

Comme nous avons vu plus haut, le choix se fera premièrement en fonction de la configuration de votre habitation. Ensuite, choisissez la taille du ballon en fonction du nombre d’habitants dans la maison, 100 L pour 2 personnes, 200 L pour 4 personnes… Ainsi de suite. Comptez environ 50 L par personne dans le logement.

Les inconvénients

  • Les équipements sont souvent volumineux et peu esthétiques.
  • Demande un minimum d’entretient. Contrairement au chauffe-eau classique.
  • Il a besoin du soleil pour chauffer, donc il se peut que les jours de faible ensoleillement le rendement ne soit pas optimal. Il faut une bonne orientation.

Les avantages

  • Permet de réaliser de grosses économies d’électricité
  • Ne demande pas de raccordement électrique.
  • Simple d’installation.
  • Demande peu d’entretient.
  • Peut se raccorder à un système de chauffage central.

Quel chauffe-eau choisir ?

Pour choisir le chauffe-eau idéal, il faut tenir compte de plusieurs critères :

  • Votre situation géographique pour garantir un bon ensoleillement durant la journée
  • La possibilité d’installer différents éléments (ballon et capteur solaire)
  • Le nombre de personnes dans votre foyer

De plus en plus de particuliers optent pour le chauffe-eau solaire, une énergie renouvelable et écologique.

FP-Tech – Panneau solaire thermique Heat Pipe percolateur 250 LT
  • Résistant à la grêle
  • Réservoir intérieur en acier inoxydable
  • Isolation 55 mm de polyuréthane

Nous serions heureux d'entendre vos pensées

Laisser une réponse

Vivre Sans Electricité
Logo