Comment installer une éolienne sur le toit de votre maison individuelle ?

0

Une éolienne pour maison individuelle pourrait être le complément parfait de l’installation photovoltaïque. Comment installer une éolienne ? Il suffit de la fixer en haut du toit et le tour est joué ?

Attention, ce n’est pas si simple !

Celui qui investit une somme à quatre chiffres pour une petite éolienne, composants compris, doit être préparé. Il faut savoir où installer une petite éolienne pour qu’elle puisse produire efficacement de l’électricité.

Avantages supposés des éoliennes sur les toits

À première vue, il existe des arguments en faveur de l’utilisation de l’énergie éolienne sur les bâtiments :

  • La maison ne fait pas obstacle au vent.
  • Un mât plus petit est possible, car le bâtiment contribue à la hauteur totale de l’installation.
  • L’électricité est injectée dans le réseau domestique sur une courte distance.
  • On économise de la place, car aucune fondation supplémentaire ne scelle une partie du sol.
  • L’éolienne ne peut pas bloquer la vue.

Mais les inconvénients du montage sur le toit l’emportent de loin sur les avantages. Les arguments les plus importants plaident en faveur de l’installation d’une éolienne sur un mât fixé au sol. Cela vaut surtout pour les maisons individuelles. Un fournisseur de petites éoliennes prétend le contraire ? Dans ce cas, vous devriez à plus forte raison lire la suite…

Le corps du bâtiment réduit l’énergie éolienne

Comment installer une éolienne

Le vent utilisable se déplace parallèlement à la surface de la terre. Si le vent rencontre un mur de maison, il se produit des turbulences qui se poursuivent jusqu’au toit. Le rotor de l’éolienne se met à tourner en rond. La vitesse constante du vent nécessaire à une production efficace d’électricité n’est pas disponible. Les turbulences du vent agissent également à proximité de la surface du toit ou du faîtage. La solution consiste à installer un mât à proximité de la propriété. 

Le toit à pignon bas d’une maison privée est soumis à d’autres conditions que le toit plat d’un immeuble à plusieurs étages. Pour les toits plats, il faut déterminer le meilleur endroit, c’est-à-dire l’endroit le plus exposé au vent. Cela dépend de la hauteur et de la position du toit par rapport à la direction principale du vent. De même, le mât de l’éolienne doit être suffisamment haut pour que le rotor soit exposé aux vents forts.

Vérifier le terrain dans une zone résidentielle

L’installation d’une éolienne n’a souvent aucun sens, surtout pour une maison située au milieu d’une zone résidentielle plate et entourée d’autres bâtiments et d’arbres. Le vent est trop faible pour que l’éolienne puisse fournir une puissance significative. Peu importe où l’éolienne est installée, sur le toit ou sur un mât dans le jardin. 

Les deux figures suivantes illustrent les conditions de vent d’une maison en position dégagée et dans une zone résidentielle :

  1. Image de gauche : Zone résidentielle, espace urbain densément peuplé.
  2. image de droite : situation libre, isolée à la campagne ou en périphérie d’une agglomération.

Plus la couleur est chaude et plus les flèches sont longues, plus la vitesse du vent est élevée. Les bonnes conditions de vent représentées par la couleur jaune ne sont pas atteintes directement sur le toit de la maison dans la première image (zone résidentielle). Les maisons environnantes atténuent l’énergie du vent. Il faudrait installer l’éolienne bien au-dessus du toit.

Sur la deuxième image, près de la maison en situation dégagée, la situation est meilleure : Le vent au-dessus du faîtage est plus fort que par rapport à la zone densément peuplée. Cela signifie qu’en plus des sites isolés où le vent est fort, les sites périphériques peuvent également convenir à la direction principale du vent. Il en va de même pour les pentes et les hauteurs.

Conclusion : les terrains situés au milieu de zones résidentielles et d’habitations ont souvent des conditions de vent insuffisantes. Cela vaut également pour les éoliennes sur les toits. 

Tout projet de petite éolienne dépend du potentiel éolien.

Bruit de structure et statique du toit

Le bruit solidien est un autre problème qui concerne les bâtiments habités. Si une petite éolienne est installée sur ou contre le bâtiment, des bruits gênants peuvent apparaître. Les vibrations du rotor sont transmises au corps du bâtiment. Ce bruit de structure est alors perceptible dans le bâtiment sous la forme d’un bourdonnement agaçant. Certains fabricants proposent des systèmes de découplage des bruits de structure qui sont plus ou moins efficaces.

Il convient également de tenir compte de la statique du toit. Le vent peut exercer des forces très importantes, la statique du toit doit être conçue pour cela. Pour une éolienne d’une puissance supérieure à 1 kW, il est préférable de consulter un ingénieur en statique.

Une éolienne dans le jardin est une meilleure alternative.

Mais comment trouver des mini-éoliennes recommandables

La rentabilité d’une petite éolienne se mesure au coût de production de l’électricité, c’est-à-dire au coût de l’électricité éolienne autoproduite. Cela permet de répondre à la question suivante : Combien coûte le kilowattheure d’électricité que je produis moi-même avec mon éolienne ? Si l’électricité éolienne que l’on produit soi-même est moins chère que le prix de l’électricité du fournisseur d’énergie, il est possible d’économiser des frais d’électricité.

Mais seulement si l’on consomme soi-même son propre courant éolien, une injection dans le réseau public n’est pas rentable. C’est là que se situe le premier problème : les besoins en électricité des maisons individuelles sont comparativement faibles. Souvent, l’électricité produite par l’éolienne ne trouve pas d’utilisation dans la maison.

Comme nous l’avons expliqué plus haut, les faibles vitesses de vent dans les zones résidentielles entraînent une faible production globale d’électricité par l’éolienne. C’est d’autant plus vrai pour les installations sur les toits, en raison des turbulences du vent qui y règnent. 

Il existe de nombreux exemples de propriétaires de maisons individuelles satisfaits en France qui exploitent une petite éolienne. Le rendement et la rentabilité sont souvent des motifs secondaires pour les exploitants privés, l’auto-approvisionnement en électricité respectueuse de l’environnement étant plus important. La sélection de petites éoliennes de haute qualité et résistantes aux tempêtes est un autre facteur de succès.

Nous serions heureux d'entendre vos pensées

Laisser une réponse

Vivre Sans Electricité
Logo